[OpenBSD]

[Index de La FAQ] [Section 8 - Questions Générales] [Section 10 - Gestion du Système]

9 - Migrer vers OpenBSD


Table Des Matières

Les utilisateurs Linux pourront trouver des informations supplémentaires a l'adresse suivante : http://sites.inka.de/mips/unix/bsdlinux.html.

9.1 - Astuces et conseils pour les utilisateurs d'autres systèmes d'exploitation Unix-like

Bien qu'OpenBSD soit un système d'exploitation Unix-like très traditionnel et très familier pour les personnes ayant utilisé d'autres systèmes d'exploitation Unix-like, il existe d'importantes différences. Les nouveaux utilisateurs d'OpenBSD doivent se baser sur leur propre expérience : si votre connaissance d'Unix se limite à une certaine expérience avec une variante de Linux, vous pourrez trouver OpenBSD "étrange". Soyez rassuré, Linux parait aussi "étrange" pour quelqu'un qui a commencé son expérience d'Unix avec OpenBSD. Vous devez faire la distinction entre le "standard" et votre expérience.

Si vous avez appris Unix à l'aide d'un des bons ouvrages sur Unix en général, et si vous avez saisi la "philosophie Unix" puis étendu votre connaissance à une plate-forme particulière, vous trouverez qu'OpenBSD est un Unix "vrai" et très familier. Si vous avez appris Unix en utilisant un procédé du type "tapez ceci pour faire cela" ou en lisant un livre tel que "Apprendre PinkBeenie v8.3 en 31.4 Heures", et que vous vous êtes par la suite dit que vous "connaissez Unix", vous trouverez certainement OpenBSD très différent.

Une différence importante entre OpenBSD et plusieurs autres systèmes d'exploitation est la documentation. Les développeurs OpenBSD sont très fiers des pages de manuel du système. Les pages de manuel sont les sources de référence de la documentation OpenBSD -- ce qui n'est pas le cas de cette FAQ ou des pages maintenues indépendamment du projet ou des "HOWTO"s etc. Lorsqu'un développeur fait une modification au niveau système, on attend de sa part qu'il mette à jour les pages du manuel en même temps que la modification du code système, et pas "après" ou "lorsqu'il aura le temps de le faire" ou lorsque "quelqu'un se plaint". Une page de manuel existe pour virtuellement chaque programme, utilitaire, pilote, fichier de configuration et ainsi de suite dans le système de base. On attend de la part de l'utilisateur qu'il prenne le temps d'effectuer des recherches dans les pages du manuel avant de demander de l'aide sur les listes de diffusion.

Voici quelques-unes des différences les plus communes entre OpenBSD et d'autres variantes Unix.

9.2 - Double démarrage de Linux et de OpenBSD

Oui c'est possible !

Lisez INSTALL.linux.

9.3 - Convertir votre fichier de mots de passe de Linux (ou de tout autre système de type "Sixth Edition") au format BSD

Tout d'abord, déterminez si votre fichier de mots de passe Linux est en mode shadow ou pas. Si c'est le cas, installez John the Ripper à partir de paquetages ou ports (security/john) et utilisez son utilitaire unshadow pour faire fusionner les fichiers passwd et shadow en un seul fichier type "Sixth Edition".

En utilisant votre fichier de mots de passe Linux, que nous allons appeler linux_passwd, vous devez rajouter "::0:0" entre les champs quatre et sept. awk(1) peut faire cela pour vous.

# cat linux_passwd | awk -F : # '{printf("%s:%s:%s:%s::0:0:%s:%s:%s\n", \
> $1,$2,$3,$4,$5,$6,$7); }' > new_passwd
A partir de là, vous devriez éditer le fichier new_passwd et enlever les entrées correspondantes à root et d'autres entités système qui sont déjà présentes dans le fichier de mots de passe OpenBSD ou ne sont pas applicables à OpenBSD (toutes). De même, assurez vous qu'il n'y a pas des noms d'utilisateurs ou des ID utilisateurs dupliqués entre new_passwd et le fichier /etc/passwd de la machine OpenBSD. La manière la plus facile consiste à utiliser un nouveau /etc/passwd.
# cat new_passwd >> /etc/master.passwd
# pwd_mkdb -p /etc/master.passwd
La dernière étape, pwd_mkdb, est nécessaire pour reconstruire les fichiers /etc/spwd.db et /etc/pwd.db. Cette commande crée aussi un fichier de mots de passe au format "Sixth Edition" (sans les mots de passe cryptés) dénommé /etc/passwd pour les programmes qui l'utilisent. OpenBSD utilise un algorithme de cryptage plus fort, blowfish, qui est rarement présent dans d'autres systèmes qui utilisent des fichiers de mots de passe au format "Sixth Edition". Pour utiliser cet algorithme plus solide, dites aux utilisateurs d'utiliser 'passwd' et de changer leur mot de passe. Le nouveau mot de passe sera crypté avec l'algorithme par défaut (blowfish si vous n'avez pas édité /etc/passwd.conf). Ou, en utilisateur root, vous pouvez utiliser passwd username.

9.4 - Exécution des binaires Linux sous OpenBSD

OpenBSD/i386 est capable d'exécuter des binaires Linux lorsque le noyau est compilé avec l'option COMPAT_LINUX et le paramètre sysctl kern.emul.linux positionné. Si vous utilisez le noyau GENERIC (ce qui devrait être le cas normalement), l'option COMPAT_LINUX est incluse et vous aurez juste besoin de positionner le paramètre sysctl précité comme suit :

# sysctl kern.emul.linux=1
Pour que cette modification soit prise en compte à chaque redémarrage de la machine, supprimez le caractère "#" (commentaire) au début de la ligne
#kern.emul.linux=1      # enable running Linux binaries
dans le fichier /etc/sysctl.conf. Vous devez alors obtenir :
kern.emul.linux=1       # enable running Linux binaries
puis redémarrez votre système pour que cette modification puisse prendre effet.

Pour utiliser des binaires Linux qui ne sont pas statiquement liés (la plupart d'entre eux), vous devez suivre les instructions de la page du manuel compat_linux(8).

Un moyen simple d'obtenir la plupart des bibliothèques Linux les plus communes est d'installer fedora/base à partir du site miroir FTP le plus proche. Pour plus d'informations concernant les paquetages et le système de ports, veuillez consulter FAQ 15 - Le système de ports et de paquetages d'OpenBSD. Pour installer le paquetage mentionné ci-dessus, utilisez les commandes suivantes :

# export PKG_PATH=ftp://your.ftp.mirror/pub/OpenBSD/5.4/packages/i386
# pkg_add -i fedora_base
Veuillez noter que pkg_add(1) exécutera automatiquement sysctl pour paramétrer correctement kern.emul.linux à la bonne valeur après avoir ajouté le paquetage. Cependant, il ne modifie pas /etc/sysctl.conf. Si vous voulez activer l'émulation Linux par défaut, vous devez modifier la variable kern.emul.linux dans ce fichier.

9.5 - Accéder à vos fichiers Linux depuis OpenBSD

OpenBSD supporte le système de fichiers EXT2FS. Pour plus d'informations, veuillez consulter la FAQ 14.

[Index de La FAQ] [Section 8 - Questions Générales] [Section 10 - Gestion du système]


[back] www@openbsd.org
$OpenBSD: faq9.html,v 1.72 2013/11/01 18:04:04 ajacoutot Exp $